L’argile sous toutes les formes, elle fait des miracles !

L’argile, mais pourquoi est-elle si agile ?


484311087

L’argile est le fruit de la nature, une roche sédimentaire tendre et très riche en minéraux. Il en existe de différentes couleurs : verte, blanche, rouge, rose, grise, jaune, bleue, marron, mais globalement l’argile verte est la plus utilisée et celle qui répond à quasiment tous les besoins. L’argile est extraite dans des carrières, puis transformée (séchée, broyée, tamisée) avant d’être proposée à la vente sous différentes formes : en poudre, en morceaux, en pâte, et même en gélules et en comprimés pour une utilisation par voie interne. Nous y reviendrons plus en détail, mais sachez déjà que par voie externe l’argile apaise, régule et répare, mais attention, elle réagit mal au métal, veillez aisni à la préparer avec des ustencils type bol et cuillère en bois ou en plastique. Par voie interne, elle lutte contre les irritations et les infections et va même jusqu’à restaurer les forces vitales. Attention cependant aux contre-indications, l’argile se manipule avec précaution, demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien au préalable. À la question faut-il choisir une argile bio ? On aura tendance à répondre qu’elle est naturellement bio, donc ne vous mettez pas la pression de ce côté-là.

L’argile, le corps lui dit merci !


Vous n’avez jamais goûté à un enveloppement d’argile comme en thalasso ou en cure ? Il va falloir y remédier, car l’argile soulage merveilleusement les grands et petits maux du quotidien. C’est le cas par exemple des rhumatismes et autres douleurs articulaires, mais pas seulement. Appliquée sur une brûlure, l’argile empêche la formation de cloque. Plus fort encore, elle favorise la cicatrisation, notamment d’abcès ou de panaris. Enfin, en cas de mauvaise chute de votre petit dernier, appliquez un peu d’argile sur la plaie ou le bleu. En plus de soulager, elle absorbe les petites souillures et évite l’infection. Autre qualité essentielle de l’argile, sa capacité à lutter contre la cellulite, la rétention d’eau et même les jambes lourdes, surtout lorsqu’elle est mélangée à des huiles essentielles drainantes type citron, lavande ou menthe. Faites chauffer (pas trop fort) 8 c.a.s d’argile verte en poudre dans 200 ml d’eau additionnée de 10 gouttes d’huile essentielle. Appliquez sur les zones à traiter et laisser poser 20 min.

Pour être totalement complet, citons encore ses bienfaits sur les lombalgies, la tendinite, les douleurs dorsales, les foulures, les entorses, les crampes, les hématomes, les crevasses, les verrues et certains eczémas. Pas mal comme palmarès non ?

La présentation idéale : en pâte toute prête la plus facile), en cataplasme sous sachet (la plus médicale) ou en morceaux à mélanger (la plus économique).

L’application : l’argile s’utilise froide ou tiède. Dans les cas de fièvre, inflammation ou congestion, mieux vaut l’utiliser à froid pour qu’elle absorbe la chaleur. À l’inverse, posée à proximité d’un organe comme l’estomac ou le foie, mieux vaut l’appliquer tiède. Le cataplasme se pose côté argile directement sur la peau, on entoure avec une bande médicale type « Velpeau ». Le temps de pose est d’environ deux heures. Rappelons que lorsque l’argile est sèche elle n’a plus aucune action.

L’argile, les petits boutons la fuient !


Avec ses pouvoirs absorbants et assainissants, l’argile est une véritable bénédiction pour l'éclat du visage. Si on a eu tendance à l’oublier ces dernières années, elle revient en force et pour cause. Adoucissante, purifiante, détoxinante, capable même de lutter contre la prolifération des microbes, l’argile est une ressource extraordinaire pour la beauté de la peau.

Ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes sont ultra-efficaces sur tous les petits problèmes du quotidien, notamment les boutons. Une petite noisette humidifiée posée sur le coupable suffit à le faire disparaître ou presque. Soyez cependant vigilante sur le choix de l’argile.

Ainsi les peaux normales à grasses sont les alliées de l’argile verte connue pour ses pouvoirs purifiants. Les peaux très grasses peuvent aller jusqu’à l’utilisation de l’argile grise, la plus assainissante. L’argile blanche (nommée aussi kaolin) est plutôt recommandée pour les peaux sèches. N’oublions pas l’argile rose (mélange d’argile rouge et d’argile blanche), idéale pour les peaux sensibles. L’argile est aussi miraculeuse sur les cheveux gras avec pellicules. Une fois par semaine, il suffit d’appliquer un simple masque d’argile verte et de laisser poser 15 min avant de rincer.

- La présentation idéale : en morceaux (la plus économique, mais la moins pratique), en poudre (facile à doser, mais un peu onéreuse), en pâte toute prête (celle que nous recommandons). Sachez que si votre pâte a séché, il suffit de l’humidifier pour lui redonner une seconde vie.

- L’application : le masque est recommandé toutes les semaines pour les peaux très grasses et acnéiques, tous les quinze jours pour les peaux grasses, et une fois par mois sur les peaux sèches et sensibles. Si votre peau fait grise-mine, n’hésitez pas à appeler l’argile à la rescousse ponctuellement, c’est un formidable "débroussailleur" de teint.

L’argile, ce qu’elle fait à l’intérieur…


Il faut agir avec discernement avant d’utiliser l’argile par voie interne, demandez toujours conseil à votre médecin. Voici cependant quelques indications qui vous permettront de vous familiariser avec cette matière première naturelle. Sachez par exemple qu’elle est très souvent utilisée pour calmer les brûlures d’estomac, les gastrites, la gastro-entérite, les inflammations stomacales et intestinales, les colopathies, les infections parasitaires et les intoxications. Ponctuellement, l’argile riche en minéraux et oligo-éléments peut être conseillée pour détoxiner le corps, purifier et restaurer les forces vitales. Bref, des bienfaits multiples souvent méconnus et qui gagnent à être creusés.

- Les contre-indications ; consommée en trop grande quantité, l’argile peut entraîner une constipation. De la même façon, elle se marie mal avec les corps gras huileux et peut neutraliser les principes actifs de certains médicaments, donc on en parle à son médecin avant toute action médicale. Elle est aussi déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants.

- La présentation idéale : en sachet en poudre à mélanger avec de l’eau (pour les habituées), en gélule ou en comprimés (pour celles qui veulent du « tout prêt »).

L’utilisation : ponctuellement en cas de petits problèmes de santé (sur les conseils de votre médecin) ouen cure « détox » pendant 21 jours. Les adeptes le disent, au bout de quelques jours le teint est plus lumineux et le ventre dégonfle visiblement. 

- Le prix moyens : l’argile reste une matière première tout à fait accessible, il est plus que temps d’en profiter. Comptez environ 7 € pour un paquet d’argile verte concassée de 3 kilos, 8 € pour un paquet d’argile verte surfine de 3 kg également, entre 3 et 5 € pour un sachet de poudre de 300 g, entre 10 et 15 € pour une boite de gélules ou de comprimés.

Convaincue par l’argile et ses multiples propriétés ? N’hésitez pas à venir partager votre expérience « nature » avec nous !

source :http://www.mavieencouleurs.fr/soin-beaute/corps/l-argile-sous-toutes-les-formes-elle-fait-des-miracles

Articles les plus consultés