Taches pigmentaires dues au soleil : comment les limiter ?


Taches pigmentaires dues au soleil : comment les limiter ?

Petite tache... deviendra grande ?!
Les taches pigmentaires peuvent être dues à l’oxydation du tissu cutané (vieillissement) ou à l’accumulation de mélanine dans l’épiderme à la surface de la peau (dérèglement hormonal, expositions solaires trop fréquentes, génétique…). Bien souvent, plusieurs facteurs se combinent…
On appelle ces taches les lentigos, taches de soleil ou taches de vieillesse. Certains les nomment « fleurs de cimetière », c’est moins sympathique ;-)
Découvrons quelques conseils de base pour limiter les taches…
Hélas, il n’existe aucun cosmétique capable de vraiment faire disparaitre les taches. C’est le maquillage qui semble être la seule solution rapide et efficace. En cas de gros problème, un dermatologue peut pratiquer un peeling plus ou moins profond avec des acides de types glycoliques (dérivés du sucre) ou salicylique. Demandez conseils à votre médecin si vous souffrez du masque de grossesse ou de taches très visibles.
Conseils pratiques valables pour tous :
- se protéger du soleil à tout instant, surtout le visage et les mains avec un filtre solaire 50 !
exfolier la peau souvent avec des gommages aux enzymes chimiques, des acides de fruits ou des dérivés de sucre. Lisez les étiquettes.
- bien différencier tache pigmentaire et grain de beauté (naevus) qui nécessite l’examen médical…
Un truc de grand-mère à tester : Frotter un demi citron tous les matins sur les zones tachées, laisser poser et puis hydrater…
En aromathérapie, on conseille aussi l’application d’huiles essentielles dosées à 2 % minimum dans une huile ou une crème. Les huiles essentielles « détachantes » sont le céleri, la carotte, la sauge sclarée et officinale et le romarin verbénone. Les résultats sont visibles au très long terme… Attention pas de faux espoirs ici non plus…
Et vous, des expériences à partager ?

Articles les plus consultés